Accueil » NewTech » Accès à l’Internet à haut débit : La Sonatel célèbre les 5 ans d’introduction de l’ADSL au Sénégal

Accès à l’Internet à haut débit : La Sonatel célèbre les 5 ans d’introduction de l’ADSL au Sénégal

Publicités

’Le groupe Sonatel célèbre avec les internautes l’introduction de l’Adsl au Sénégal ’’. Cette information est contenue dans un communiqué transmis, hier à notre rédaction. Dans son souci de parfaire l’accès de ses clients à l’internet, la Sonatel met sur pied une ligne qui assure simultanément une service de téléphonie traditionnelle, l’internet forfaitaire à haut débit mais aussi la télévision numérique.

En effet, selon la Sonatel, ’’c’était en 2003 que cette technologie de pointe qui permet de transformer un ligne téléphonique ordinaire existante, dite analogique, en ligne de transmission de données numériques à haut débit fut introduite au Sénégal.’’ Cependant, ajoute le communiqué, ce progrès technique a révolutionné ’’les usages de l’internet et les activités socio-économiques de notre pays’’. Cela dit, avec l’avènement de l’Adsl, poursuit le document ’’l’internaute peut se connecter tous les jours et à toute heure sans se soucier de sa durée de connexion, donc de sa facture, ce qui lui confère une grande liberté’’. Le plus important dans cette évolution technologique, c’est entre autres ’’la rapidité d’accès aux informations car le téléchargement des fichiers se fait de façon quasi-instantanée, et une meilleure qualité dans l’usage des applications’’.

Toutefois, les cinq ans d’existence d’Adsl ont ’’permis au groupe Sonatel de démocratiser l’accès à l’internet par la multiplication des points d’accès, partout sur le territoire.’’ Donc à les en croire, le service Adsl est disponible dans ’’l’ensemble des régions, des chefs lieux de département et plusieurs Communautés rurales du Sénégal à des tarifs bas’. Par ailleurs, les localités qui n’ont le service Adsl peuvent accéder à l’internet grâce à la technologie de Cdma. Partant de ce constat, les auteurs de ce papier affirment qu’avec la Sonatel, ce sont 100/100 de la population qui disposent d’une couverture Internet.

En plus de la réduction des ’’tarifs communautaires à travers les cybers cafés divisés par 10 en 5 ans, passant de 2000 à 200 Fcfa l’heure, s’ajoute la rapidité dans la connexion avec l’accroissement régulier de la bande passante Internet qui été quasiment multipliée par 6 avec la venue d’Adsl au Sénégal’’. Le groupe Sonatel fait remarquer que cette ’’bande passante Internet est portée aujourd’hui à 3 Gigabits par seconde contre 512 Mégabits par seconde en 2004’’. La bande passante est l’une des mesures déterminantes de la qualité du service Internet offert, car elle conditionne la vitesse de chargement des pages notamment des serveurs basés en Europe ou aux États Unis. Et très concrètement, plus ce chiffre est élevé, plus confortable est votre usage de l’Internet’’.

’’Aujourd’hui, renchérit le document, le réseau Internet de la Sonatel est le plus important de l’Afrique Subsaharienne, après l’Afrique du Sud.’’ Et d’ajouter que ’’depuis 5 ans, la Sonatel n’a cessé d’anticiper la croissance des besoins des internautes au Sénégal confirmant ainsi sa volonté d’accompagner les entreprises dans leurs quêtes d’une plus grande compétitivité.’’ Après avoir couvert le territoire national, la Sonatel est devenue la locomotive régionale car elle a permis concomitamment aux opérateurs des pays voisins Mali, Mauritanie, Guinée, Burina Faso d’utiliser le Hub de câbles sous-marins de Dakar pour lancer l’Adsl dans leurs pays respectifs.’’

Publicités