Accueil » NewTech » Micro-paiement mobile 2.0 au Kenya

Micro-paiement mobile 2.0 au Kenya

Publicités

Chercheur au MIT Media Laboratory, Nathan Eagle avait mené l’étude Entrepreneurial Programming and Research on Mobiles (EPROM) consacrée à « la compréhension des dynamiques humaines complexes à partir des données d’interactions sociales issues de la téléphonie mobile » au Kenya.

Ce choix fut en grande partie déterminé par des facteurs socio-économiques et démographiques : l’Afrique est aujourd’hui le premier marché mondial de la téléphonie mobile (pôle position : le Kenya et ses 7 millions d’abonnés contre seulement 200 000 foyers disposant de l’électricité !) avec un nombre d’utilisateurs passant de 68 millions en 2002 à 250 millions en 2007. Diverses études ont également démontré qu’un ratio de 10 mobinautes pour 100 habitants dans un pays en développement accroît son PIB de 0,6%.

Fort de cette connaissance accumulée, Nathan Eagle a crée la plate-forme Txteagle « qui offre aux utilisateurs de téléphone portable des pays pauvres de gagner de petites sommes d’argent en exécutant des tâches qui leur sont envoyées sur leur téléphone. Les tâches proposées peuvent aller de la traduction de messages aux sondages ou études de marché. Le fabricant Nokia est un partenaire du projet. Il a fait appel à txteagle pour la traduction d’une de ses applications mobiles en swahili » (cf. Focus Africa).

Depuis 2006, Nathan Eagle est également enseignant au Mobile Phone Programming Curriculum et au SMS Boot Camp, centres de formation destinés à former les entrepreneurs africains au développement d’applications mobiles.

http://electrosphere.blogspot.com

Publicités