Accueil » NewTech » Mobile » Londres se met à l’heure du paiement sans contact pour les JO

Londres se met à l’heure du paiement sans contact pour les JO

Publicités

A l’approche des Jeux Olympiques d’été, Barclays avec Orange et Visa avec Samsung et Lloyds TSB déploient leur technologie de paiement sans contact sur téléphone mobile. Londres sera leur vitrine technologique pendant l’événement.

Les Jeux Olympiques de Londres serviront cet été de lieu d’exposition de la technologie dite sans contact, le NFC pour « communication en champ proche » (en anglais Near Field Communication) qui permet d’échanger des informations entre deux terminaux situés à quelques centimètres l’un de l’autre. Largement répandue en Asie, en particulier au Japon, cette technologie effectue de timides débuts en Europe. Les Londoniens s’y sont habitués et l’utilisent au quotidien depuis le milieu des années 2000 avec la carte de transport rechargeable Oyster – comme les Parisiens avec le Passe Navigo de la RATP – qui fonctionne dans le bus, le métro, les trains de banlieue et certaines lignes de bateaux sur la Tamise.

Barclays et Orange proposent Quick Tap
Depuis l’automne dernier, la technologie prend un nouvel essor. Le programme Quick Tap permet aux clients de Barclays et d’Orange de payer jusqu’à £20 (24 euros) à l’aide de leur téléphone portable. Le procédé est similaire à celui de la carte de transport Oyster : l’utilisateur doit recharger son compte Quick Tap (littéralement « petite tape rapide ») depuis n’importe quel compte bancaire, même hors Barclays. L’application est gratuite mais elle n’est pour le moment disponible que sur deux modèles de téléphones compatibles, le Samsung Tocco Quick Tap et le Samsung Galaxy SII NFC. Les appareils sont largement subventionnés par Orange : le premier est gratuit avec n’importe quel abonnement mensuel sur 24 mois au delà de £10,50, le second avec tout abonnement supérieur à £31. Les autres plateformes mobiles doivent être développées cette année. Plus de 61.000 terminaux ont été déployés par la banque anglaise, qui nous a assuré que « pour ce type d’opérations de faible valeur, le coût de la transaction est moins élevé pour les commerçants qu’en paiement par carte avec code secret ». Quelques grandes enseignes sont déjà équipées (Starbucks, Subway, McDonalds, Prêt A Manger, EAT, Co-op) et 70.000 terminaux supplémentaires seront installés dans des points de vente d’ici à la fin de l’année, notamment dans les supermarchés Tesco, Waitrose et Boots.

Le smartphone Galaxy SIII de Samsung équipé de la solution Visa payWave
Les deux sponsors olympiques Visa et Samsung entendent de leur côté profiter de la réunion sportive : le fabricant sud-coréen distribuera gratuitement à tous les athlètes une version olympique de son Galaxy SIII, « le téléphone officiel des JO », équipé de l’application de paiement sans contact de Visa payWave. Comme les détenteurs de cartes de paiement Visa sans contact, ils pourront ainsi effectuer des paiements de moins de £20 sans entrer leur code secret, simplement en sélectionnant l’icône Visa sur leur téléphone mobile et en approchant celui-ci d’un terminal de paiement mobile sans contact pour régler leurs achats. Visa déploiera d’ici aux Jeux Olympiques 140.000 terminaux dans les principaux fast-foods du pays mais également tous les taxis de Londres, ainsi que certains établissements des supermarchés Tesco, Waitrose, Spar, Boots, Costcutter, du marchant de vin Oddbins, du libraire WH Smith, etc. Comme les promoteurs de Quick Tap, Visa essaie d’attirer les commerçants en leur expliquant que leur procédé « élimine le besoin de vérifier les signatures, réduit les besoins de demander le code secret » et permet « de servir les clients plus rapidement, de réduire les files d’attente ». Toutes les banques n’ont pas encore souscrit au système mais Visa estime que « 32 millions de cartes sans contact seront en circulation en Europe d’ici aux Jeux Olympiques ». Lloyds TSB, partenaire des J.O. de Londres, est le partenaire officiel du programme.

Source :http://www.latribune.fr/technos-media

Publicités